8 conseils essentiels pour éviter les pièges d’Internet : réseaux sociaux, identité numérique, publicité

Couverture de l'Express

L’hebdomadaire L’Express (11 au 17 août 2010) fait sa couverture sur une préoccupation d’aujourd’hui : « Comment protéger votre vie privée ? Google, Facebook, portables, fichiers, caméras… On sait tout de vous ».

Un dossier complet est consacré à cette thématique : « Internet et nouvelles technologies: que reste-t-il de votre vie privée? » complété par un article pratique : « Quels sites pour protéger sa vie privée sur Internet? » et un micro-trottoir vidéo : « Garder le contact, échanger des vidéos, passer le temps ou espionner ses amis, que faites vous sur les réseaux sociaux? Avez-vous peur d’y laisser des traces?…« .

La formule papier de L’Express publie un autre papier pratique non disponible sur le Web « Eviter les pièges de la Toile » avec une série de quelques conseils : « Publicités intempestives, diffamations… Des solutions existent pour limiter les intrusions indésirables et les mauvaises surprises ».

Retrouvons quelques unes de ces bonnes pratiques ici explicitées.

Vieux cadenas rouillé attaché à une porte en bois

Naviguer sans risque sur les réseaux sociaux

Un conseil de base : réfléchir avant de publier sur le Web (et que poster ? où poster ?). Une fois publiée sur Internet, une information peut se retrouver en ligne et être conservée des années… D’autant plus si l’on n’a pas la maîtrise sur l’outil sur lequel on publie. Exemple : message sur un forum, commentaire sur un blog dont on n’est pas l’éditeur, liste sur laquelle on apparaît (pétition en ligne, liste d’inscription à un évènement…). De même, faire attention et être précautionneux aux images de soi (photos) que l’on fait figurer sur le Web. Celles-ci peuvent être facilement dupliquées et republier. Ne pas attendre pour demander la suppression de son prénom et de son nom à l’éditeur responsable du site si besoin est.

Paramétrer avec soin son profil : Connaître et appliquer des paramètres de confidentialité pour ses comptes sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, par exemple, il est possible de créer plusieurs groupes selon le degré d’intimité avec les « amis » (famille, amis, connaissance, travail…). Une autre pratique consiste à créer plusieurs profils : un compte personnel (réservé à certaines personnes) et un compte professionnel (dans le cadre de son activité).

Paramétrer les outils de géolocalisation. Avec l’utilisation du Web en mobilité, de plus en plus de services indiquent vos coordonnées géolocalisées. Là aussi, la prudence s’impose par un paramétrage efficace évitant soit d’indiquer ces coordonnées publiquement, soit de les restreindre à un nombre de personnes identifiées (amis, connaissances, famille…). Attention également, car de plus en plus d’objets communiquent en utilisant des puces RFID, systèmes Wifi ou BlueTooth. Il convient de bien connaître les techniques de communication et d’échange liés à ces objets… afin d’agir en toute connaissance de cause.

Gérer son identité numérique

Savoir ce qui se dit associé à votre nom. Bien des techniques existent mais mieux vaut savoir ce qui se dit sur votre nom sur Internet. Des portails comme 123People, les moteurs de recherche grand public (Google, Bing, Exalead), les moteurs de recherche de médias sociaux (Facebook, Twitter…) et des systèmes d’alertes par courrier électronique ou flux RSS (alter Google…) permettent de savoir ce qui se dit sur vous et d’identifier les traces que vous avez laissées sur le Web et d’en assurer un suivi.

Créer et mettre à jour un espace Web à soi faisant référence. Maîtrisez son identité numérique sur Internet, c’est posséder un espace à soi (site, blog, CV en ligne, portfolio de compétences, profil public Facebook…) que l’on maîtrise de A à Z et où l’on peut facilement changer les informations à sa guise. Diffusez largement l’adresse de cet espace (dans la signature de vos courriers électroniques, sur les autres espaces où vous vous exprimez sur Internet).

Limiter les intrusions commerciales

Utiliser une adresse de courrier électronique dédiée que vous indiquez sur le Web : forum, pour vos achats électroniques, inscription à des lettres d’information… Celle-ci est à distinguer d’une adresse de courrier électronique privée à diffusion restreinte. Ainsi, vous ne serez pas noyé sous la publicité et les offres commerciales en tout genre.

Vider les « cookies » de son navigateur. Chaque navigateur internet permet de supprimer l’enregistrement de traces de passage et de surf sur des sites Internet. D’autre part, de plus en plus de navigateurs permettent d’activer un mode « navigation privé » (n’enregistrant pas les recherches effectuées et les navigations). A défaut, la suppression des fichiers temporaires du navigateur et de son Historique de surf peuvent être envisagés.

Utiliser un « bloqueur » de publicités. Des applications permettent de masquer les bannières publicitaires lors de la navigation Internet ou bien de bloquer l’affichage de pop up. Exemple : le plug-in Adblock Plus pour Firefox se charge de bloquer la majorité des publicités de manière totalement automatique.

Crédit photo : Cadenas de la raison par Agharass. Cliché sous licence Creative Commons Paternité.

Licence : Lire la licence dans une nouvelle fenêtre Creative Commons by-nc-sa
Géographie : International

Tags: , , , , , , , , , , ,

Ressources similaires



Poster un commentaire

Merci de vous inscrire ou de vous connecter pour rédiger un commentaire.

 

Formations animateurs

Exporter le widget

Suivre NetPublic

  • S'abonner au flux RSS
  • NetPublic sur Twitter (site externe)
  • NetPublic sur LinkedIn (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Dailymotion (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Youtube (site externe)
  • NetPublic sur Google+ (site externe)
  • NetPublic sur Scoop.it (site externe)
  • La galerie photos NetPublic sur Flickr (site externe)

Facebook

Se connecter

Pour poster un contenu, participer au forum






S'inscrire   -   Mot de passe oublié ?

Forum

Aller sur le forum Net Public (Nouvelle fenêtre)
Espace de discussion