Résultats de recherche ‘mobilité’
Trier par : Auteur | Date | Titre

Les 50 meilleurs sites d’artistes, un dossier de Beaux Arts magazine

couverture de Beaux Arts MagazineDans son édition de février 2011, le magazine papier Beaux Arts Magazine consacre un dossier de 11 pages sur l’Art et le Web « Les 50 meilleurs sites d’artistes » avec des repères pour découvrir des espaces Web où les oeuvres sont présentées avec choix et également sur la manière d’exposer sur le Web.

C’est d’abord à une interrogation sur comment les artistes utilisent le Web aujourd’hui ? Quels types de sites créent-ils ? Y a-t-il un autoportrait de l’artiste sur l’Internet ? Pas d’uniformité mais une diversité foisonnante et un monde de l’Art réel qui n’a pas été supplanté avec l’arrivée de l’internet grand public. Reflet de leur travail pour certains, jeux avec le spectateur-internaute devenant créateur dans une interaction pour d’autres, ce mini-guide explore la multitude de manières pour les artistes d’aborder Internet aujourd’hui. Du côté de l’internaute, tout dépend bien évidemment de ce qui est recherché voire espéré. Le site n’est d’ailleurs pas forcément le terrain de prédilection des artistes présents sur le Web : les réseaux sociaux (Facebook, FlickR, MySpace…) constituent des espaces à appréhender tout comme les applications mobiles de plus en plus prisées.

Ce dossier « Les 50 meilleurs sites d’artistes » est chapitré en 6 parties en fonction du choix des éditeurs des mêmes sites :

1. Les sites où l’on peut voir l’oeuvre intégrale de l’artiste :

C’est le cas de feu le peintre californien Ed Ruscha avec un site qui s’étoffe progressivement et une section « Missing » où sont lancés des avis de recherche d’oeuvres. Démarche originale, l’artiste Jenny Holzer propose de découvrir sa poésie via des photos de projection de ses textes.

2. Les sites les plus créatifs

Effets visuels et sonores marquent souvent ces sites avec la volonté de créer un espace d’exposition virtuel différent tel Fabrice Hyber et les goutelettes vertes et sonores qui tourbillonnent sur son site Hyber.tv ou un décor revisité façon Sim City pour l’artiste belge Wim Delvoye dont  les bâtiments symbolisent les types de travaux.

3. Les sites qui montrent l’atelier de l’artiste

Ces espaces Web reconstruisent l’univers créatif de l’artiste : l’atelier et les coulisses de la création. Ainsi, les frères Chapman affichent jour après jour l’état de leur atelier au sein d’une rubrique dédiée : « What we’re working on right this very minute » et l’artiste de street art JR montre des images insolites de ses affichages publics et de la dégradation de ses oeuvres.

4. Les sites interactifs et délirants

Là ou le site est une oeuvre à part entière, c’est l’objet même de cette catégorie. L’artiste grec Miltos Manetas s’est rendu célèbre avec le site JacksonPollock.org pour composer une oeuvre en ligne à la manière de Pollock et décliné désormais en appli mobile iOS : « Jackson Pollock ». On peut aussi monter dans le carrousel du fameux diaporama de Pierre Leguillon pour une projection privée.

5. Les sites où l’on parle ou tchatte

Souvent basés sur des blogs ou des espaces d’échanges liés aux réseaux sociaux, ces sites sont avant tout multi-média : sons, vidéo, photos, infos. C’est l’actualité qui y prime comme le besoin de faire partie d’une communauté autour de l’artiste. Matthieu Laurette présente un site « bureau d’ordinateur » avec ses fichiers, des papiers qui traînent, des brouillons avec une esthétique très dépouillée. Terence Koh livre, quant à lui, des haïkus de ses travaux via des lapins animés et des fonds musicaux triés sur le volet.

6. Les sites « bibliothèques »

Des moteurs de recherche spécialisés ou annuaires dédiés au monde de l’Art et souvent faisant office de catalogues d’oeuvres commentées par des spécialistes d’un genre ou d’une technique. Par exemple, la Video Data Bank propose une vaste collection d’artistes contemporains ou encore Documents d’artistes, base de données de l’activité de 200 artistes visuels de Provence-Alpes-Côte-d Azur et qui existe depuis 1999.

Un dossier complet pour découvrir et/ou explorer le Web d’une autre manière pour les internautes et donc aussi les publics des EPN (espaces publics numériques).

Les EPN en Nouvelle-Calédonie au service de tous : activités, pratiques des publics, statistiques

cyberdock macadamL’Observatoire Numérique Nouvelle-Calédonie qui a vu le jour en janvier 2011 a pour missions l’observation du numérique Calédonien et la mise en réseau des acteurs. La dernière édition de sa lettre d’information (mai 2012) propose un zoom sur les espaces publics numériques avec un point d’actualité à télécharger, les EPN au service de tous (en pdf, 6 pages).

(suite…)

Les filles et la cybersécurité : programme d’éducation au Canada

prevention internet5 entités territoriales au Canada ont lancé en octobre 2012 Les filles et la cybersécurité, un programme d’éducation publique régional et bilingue adossé au site Cybersafegirl.ca qui s’adresse au genre féminin sur la sécurité sur les réseaux sociaux. Ce programme élaboré et appuyé par les ministres responsables de la condition féminine en Atlantique au Canada fournit de l’information et des conseils aux filles, aux parents, aux éducateurs et aux animateurs sur la sécurité en ligne avec 3 axes prioritaires :

(suite…)

Les Français et le numérique : 25 chiffres clés

pointeurLa firme américaine d’études et d’analyses Internet ComScore a publié le 14 mars 2013 un rapport sur les Français et le numérique, et ceci pour la première fois. Les résultats de cette étude intitulée : 2023 France Digital Future in focus : tendances clés du digital en France et leur impact sur l’avenir sont librement téléchargeables (70 pages, en pdf).

Ce rapport s’intéresse aux pratiques numériques des Français et en termes de comportements en ligne, vidéo sur Internet, mobile et de recherche avec un focus sur les réseaux sociaux, la vente en ligne et les usages numériques des seniors. Caractère original de cette étude : les données sont placées en regard des tendances européennes et mondiales en matière de numérique.

(suite…)

Les réseaux professionnels très prisés pour une recherche d’emploi dans le secteur tertiaire

logo viadeoLa plateforme de réseau social professionnel Viadeo a sondé en ligne en avril et mai 2010, 1052 membres répartis à part égale en France, Royaume-Uni, Italie et Espagne dans des métiers du secteur tertiaire (excluant les ressources humaines) afin de mieux connaître l’utilité d’un réseau social professionnel sur Internet.

(suite…)

Les usages de l’internet mobile, nouvelle enquête ethnographique avec 7 enseignements comme résultats

iphone 4

« Le smartphone, un « investissement identitaire renouvelé » », c’est le titre d’un article daté du 1er septembre 2010, pour LeMonde.fr sous la plume de la journaliste Cécile Ducourtieux qui fait état des résultats d’un travail de recherche sous la forme d’une enquête ethnographique conduit pour l’opérateur Virgin Mobile : « Les usages de l’Internet mobile » conduite par Laurence Allard (Maîtresse de conférences en Sciences de la Communication – Université Lille 3 – UFR Arts et Culture), Olivier Aïm (Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Paris IV –CELSA) et Joëlle Menrath (société Discours & Pratique) et qui a fait l’objet d’une conférence fin août à Paris.

Il nous est communiqué les résultats de cette enquête sous la forme d’un document en pdf de 21 pages librement téléchargeable à cette adresse.

La méthodologie retenue : 30 entretiens d’utilisateurs d’Internet mobile entre 15 et 40 ans, des entretiens en mode direct auprès de plus de 50 observateurs observés et des observations de situation d’usage courantes au quotidien (transport, café, sortie des lycées, rue, en situation professionnelle, avec des amis et en famille…) avec 3 terrains d’enquête : Paris et sa proche banlieue, une cité d’Aulnay-sous-Bois (93) et Strasbourg et son agglomération.

Les résultats de l’enquête tendent à démystifier l’utilisation du téléphone portable connecté et présente des résultats qui montrent tour à tour :

  • la dimension symbolique de la possession d’un téléphone portable (de marque) connecté à Internet ;
  • la large diffusion des applications et un « nouveau » type de navigation davantage marqué par des applications que par l’utilisation du Web traditionnel ;
  • l’aspect relationnel essentiel dans l’usage de la téléphonie portable connectée et la diversité de l’engagement relationnel (plusieurs modes d’utilisation) ;
  • l’écriture est l’une des utilisations phares du mobile connecté (se souvenir d’une idée, agenda…) qui le fait nouveau support de mémoire (hypomnêmata),
  • une communication écrite mobile qui va du flux de pensées à l’intelligence des convenances en passant par la conscience des fluctuations de l’attention.

Il est également présenté la symbolique et l’affect liés aux 3 acteurs majoritaires (systèmes d’exploitation) de l’internet mobile connecté : iPhone, BlackBerry et Android.

7 principaux enseignements de l’enquête « Les usages de l’Internet mobile »

Les résultats sont l’enquête sont résumés par l’équipe de recherche sous la forme de 7 principaux enseignements :

« 1. A rebours de l’image publicitaire d’une gamme infinie d’applis interchangeables, chaque utilisateur ne visite qu’un petit nombre de site et d’applis, mais en usant de modes d’accès multiples : cet usage ciblé, très différent de celui de l’Internet fixe, témoigne d’une agilité qui vise à adapter au mieux l’accès à ses besoins.

2. Le smartphone connecté est un dispositif à plusieurs entrées, auquel on demande d’être «globalement» performant : le terminal, le forfait, le réseau, l’autonomie (la «durée de vie», comme disent nos plus jeunes interviewés) fonctionnent en système pour les utilisateurs – la performance de l’une des dimensions compensant la déficience de l’autre.

3. Après une période de démocratisation du mobile, où l’outil avait perdu de son lustre statutaire, il donne lieu aujourd’hui à un investissement identitaire renouvelé : posséder un iPhoneou un Blakberry, c’est prendre position dans ce que certains appellent une « guerre», aussi lourde d’enjeux que, naguère, la bataille «PC / Mac».

4. Internet mobile n’est pas un simple ersatz d’Internet fixe : il est associé à de tout autres modalités d’actions, qui mobilisent des degrés d’engagements faibles et s’entrelacent facilement avec toutes les situations de la vie courante.

5. Le succès de l’Internet mobile repose sur l’intérêt pour des dispositifs permettant de jouer sur plusieurs tableaux relationnels.

6. Les smartphones sont des instruments au service de l’«écriture généralisée». Ce faisant, ils offrent une prise sur le temps, devenu matière à formulations et à manipulations.

7. Enfin, l’usage des smartphones montre une fois de plus que les utilisateurs ne se contentent pas de réaliser ce que la technologie rend possible : le sens des convenances sociales et professionnelles, agencées avec une conscience nouvelle des fluctuations de l’attention, conditionne fortement l’utilisation de ces nouvelles machines à écrire. »

(Remerciements à Laurence Allard pour la communication de la présentation des résultats finaux de cette enquête etnographique).

LesOndesMobiles.fr : tout savoir sur le bon usage du portable (par l’INPES)

page d'accueil du siteL’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) vient de lancer le mini-site LesOndesMobiles.fr, afin d’informer sur les bonnes pratiques liées aux téléphones portables et en particulier sur les questions de santé.

LesOndesMobiles.fr ou « tout savoir sur le bon usage du portable » décline son contenu sous la forme de 8 conseils avec illustrations cliquables (pour plus de précisions) :

  • Protéger encore plus les enfants et les jeunes,
  • Téléphoner avec une oreillette,
  • Privilégier les SMS,
  • Eloigner le téléphone des implants électroniques,
  • Ne pas téléphoner dans les zones de mauvaise réception,
  • Eloigner le téléphone juste après numérotation,
  • Eviter les appels en déplacement à grande vitesse,
  • S’informer sur son équipement.


Le contenu de ce site a été élaboré par l’INPES en collaboration avec des professionnels de santé.

Libon : appli mobile de communication en accès libre : voix HD, tchat et messagerie vocale personnalisée

appli libonLa firme française Orange a lancé ce jour Libon, une application iOS gratuite toute-en-un de communication disponible dans 90 pays avec appels voix haute définition, tchat et messagerie vocale personnalisée. Libon (par Orange Vallée) permet d’envoyer des messages écrits en illimité et de créer des annonces d’accueil personnalisées à partir d’une seule et même application en fonctionnant sur les réseaux de l’ensemble des opérateurs (cf. tableau de l’ensemble des fonctionnalités).

Libon sera disponible pour Android dès le début de l’année 2013. L’application se pose en concurrent direct des applis mobiles Skype, Viber, What’s App ou Kik qui dominent actuellement le marché mondial sur ce segment.
(suite…)

Lili veut un téléphone portable par Dominique de Saint Mars

Lili veut un téléphone portable est un nouvel ouvrage de bande dessinée de Dominique de Saint Mars (illustrations de Serge Bloch) dans la série bien connue Ainsi La Vie avec le personnage emblématique Lili (chez Calligram / Christian Gallimard – 4.90 EUR). Ce petit livre de la série Max et Lili évoque le sujet de la motivation des enfants pour obtenir un téléphone portable et également la position des parents (accepter ou refuser ?). La bande dessinée informe des dangers du portable (« il rend libre mais accro, il fait gagner du temps mais il en prend beaucoup… »). Un ouvrage pour réfléchir et prendre du recul sur la nécessité ou non du téléphone portable chez les plus jeunes.

En fin du livre, Lili veut un téléphone portable, Dominique de Saint Mars propose deux questionnaires pour inviter les enfants et les parents à contextualiser leur demande et choix : « Si tu ne veux pas de portable » ou « Si tu veux un portable » avec quelques interrogations phares pour ce dernier :

  • C’est pour appeler tes copains ? Frimer  Pour les jeux, les messages, la hoto ? Prévenir en cas de problème ?
  • Tes parents ne veulent pas car c’est dangereux à cause des ondes ? des mauvaises rencontres ? de l’argent ?
  • Tu connais les dangers ? Tu sais que c’est interdit de photographier quelqu’un quelqu’un sans son autorisation ?
  • Ils veulent que tu aies une oreillette ? Chez toi, on range son portable le soir et avant les repas ?
  • etc.

Pour les EPN (espace public numérique), un ouvrage intéressant à mettre des dispositions des enfants, parents et enseignants.

Liseuses en bibliothèque : équipement et pratiques : blog TAB en BIB

livre numeriqueEn mai 2012, NetPublic.fr a évoqué TAB en BIB autrement dit une expérimentation de prêt de tablettes et liseuses dans des bibliothèques de Midi-Pyrénées par le Centre Régional des Lettres de Midi-Pyrénées.

TAB en BIB réunit les Médiathèques d’agglomération de l’Albigeois (81), la Médiathèque départementale de Tarn-et-Garonne et son réseau (82), la Médiathèque intercommunale Tarn et Dadou (81) et la Bibliothèque de Toulouse dans un projet d’équipement de supports numériques de lecture (tablettes et liseuses), d’achat de ressources numériques dans 6 domaines (livres numériques, jeunesse, presse et actualités, voyages, cultures/expositions, loisirs/jeux) et d’accompagnement des bibliothécaires (dispositif de formation) et des publics (par une aide didactique : chartes d’utilisation, tutoriels…).

(suite…)

 

Formations animateurs

Exporter le widget

Suivre NetPublic

  • S'abonner au flux RSS
  • NetPublic sur Twitter (site externe)
  • NetPublic sur LinkedIn (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Dailymotion (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Youtube (site externe)
  • NetPublic sur Google+ (site externe)
  • NetPublic sur Scoop.it (site externe)
  • La galerie photos NetPublic sur Flickr (site externe)

Facebook

Se connecter

Pour poster un contenu, participer au forum






S'inscrire   -   Mot de passe oublié ?

Forum

Aller sur le forum Net Public (Nouvelle fenêtre)
Espace de discussion