Résultats de recherche ‘Québec’
Trier par : Auteur | Date | Titre

Colibris : compilation de logiciels libres éducatifs (Québec)

en-tête ColibrisLa compilation de logiciels libres éducatifs par Colibris (Québec) bénéficie d’une nouvelle mise à jour. Colibris est une distribution de logiciels libres qui existe depuis 2003 suite à une réflexion menée sur le portail Carrefour éducation. Le principal objectif de cette compilation est d’encourager le respect du droit d’auteur relié aux logiciels de la part des élèves et des enseignants.

Colibris se présente sous la forme d’un cédérom (image ISO) avec un choix de logiciels libres compatibles avec les systèmes d’exploitation Windows, Mac OS et Ubuntu ; une compilation dématérialisée (pour éviter tout coût supplémentaire de fabrication/distribution de cédéroms à grande échelle rapidement obsolètes).

(suite…)

Ludicité, blog exploratoire sur le jeu dans l’espace public

logo du projet LudicitéA suivre de près, un blog né en janvier 2011 au Québec : Ludicité.ca avec comme sous-titre « … Le jeu dans l’espace public ». Cet espace Web est coordonné par Thierry Robert, bibliothécaire à la Direction des bibliothèques publiques de la Ville de Montréal et concepteur de jeux Web à vocation éducative. Thématique du blog Ludicité : le jeu sous toutes ses formes (jeux vidéo, jeux de société et jeux en ligne) et leur place dans l’espace public avec une prédilection pour des activités ludiques menées au sein de bibliothèques.

Ce blog apporte des réponses sur la mise en place de jeux pour différentes classes d’âge au sein d’espaces publics numériques (EPN) et dans des médiathèques. Quels types de médiation culturelle considérer pour des ateliers constructifs, divertissants et apporteurs d’une plus-value sociale, pédagogique et aussi en terme d’apport de savoirs et de compétences ?

Par des allers-retours entre réflexion et analyse de projets concrets, Thierry Robert offre via Ludicité des éléments essentiels pour des animateurs multimédia souhaitant construire des activités ludiques. Il décrit ainsi son projet « Ludicité est un projet d’exploration des nombreuses et tumultueuses interrelations entre les jeux et l’espace public. L’objectif est de s’intéresser aux jeux dans la cité, rebaptisé amicalement (et avec un sens de l’humour qui m’honore) la ludicité, un endroit où son rôle devient sujet et moyen de la culture populaire ».

Guide : Les médias sociaux, Des outils aussi utiles que redoutables

Couverture du guideLa Centrale des Syndicats du Québec (CSQ) vient de publier en ligne un Guide intitulé : « Les médias sociaux : Des outils aussi utiles que redoutables » (8 pages, en pdf) à télécharger à cette adresse.

Ce vaste dossier s’intéresse principalement à expliciter que les notions de vie privée et vie publique son souvent très liées sur les réseaux sociaux et que ceux-ci présentent bien des avantages, il convient également aussi de les utiliser en toute connaissance de cause.

Le guide présente le réseau Facebook et la notion d’ « ami » sur celui-ci tout en décryptant les intérêts commerciaux de ce service.  C’est avec la même approche critique que ce dossier indique des points essentiels à considérer quant à l’utilisation des réseaux sociaux : Publier sur les médias sociaux, c’est renoncer à son droit à la vie privée ; Les propos circulent rapidement et demeurent longtemps ; Les réputations peuvent en prendre un coup ; Les médias sociaux peuvent être un lieu de surveillance… Chaque notion est explicitée dans un niveau de langage simple et avec un vocabulaire non technicisant.

La seconde partie du Guide « Les médias sociaux : Des outils aussi utiles que redoutables » comprend des conseils pratiques regroupés par thématiques :

  • Quoi faire pour se protéger ;
  • Quelques définitions à garder en tête ;
  • Attention aux photos vous mettant en vedette…
  • Mieux vaut activer les alertes ;
  • Comment bloquer des utilisateurs ou signaler un abus ?
  • Que faire si vous êtes victime de dénigrement, de vol d’identité, de harcèlement, ou encore de diffamation ?
  • Comment désactiver ou supprimer notre compte ?

Si ces conseils concernent avant tout Facebook, c’est à la réflexion avant l’action que s’intéresse ce guide ; une démarche d’éducation au multimédia intéressante pour les usagers des EPN (espaces publics numériques).

Génération A: Portrait de l’utilisation d’Internet et de l’ordinateur par les séniornautes (Québec) : le jeu très prisé

Couverture de l'étude Génération ALe CEFRIO (en partenariat avec les Service Gouvernementaux du Québec) vient de publier les résultats d’une enquête sur les pratiques des séniornautes (usagers séniors de l’internet) aussi appelés Génération A : « Portrait de l’utilisation d’Internet et de l’ordinateur par les aînés internautes du Québec (rapport final en pdf – 29 pages – à télécharger à cette adresse). Le principal enseignement de cette étude (concernant un panel représentatif d’internautes québécois de 55 ans et plus) montre que le jeu en ligne est l’une des portes d’entrée privilégiée de ce public sur le Web. En effet, 81% des séniornautes participent à des concours et 69% jouent en ligne, que ce soit seuls ou en réseau.

Si le taux de pénétration d’Internet auprès des aînés est inférieur à celui du reste de la population au Québec, 47% des aînés utilisent Internet régulièrement ce qui constitue un taux élevé de pratique (15,7 heures par semaine en moyenne soit plus d’une heure par rapport à l’internaute adulte). L’étude ne manque pas de souligner qu’il s’agit du groupe de la population auprès duquel on observe la plus importante croissance en matière d’utilisation d’Internet depuis les deux dernières années.

Le courrier électronique plébiscité

Les séniornautes du Québec utilisent le courriel à plus de 98% et c’est l’activité Internet la plus prisée. Ils sont 93% à déclarer à être à l’aise avec cette activité. Consulter l’actualité en ligne concerne 71 d’entre eux et 21% des séniornautes déclarent préférer lire les nouvelles sur Internet que dans les médias dits traditionnels.

Les aînés internautes utilisent à 57% des services Web gouvernementaux pour y effectuer des transactions ce qui montre un fort taux d’adoption. Lors de la dernière année, 75% des séniornautes ont consulté un ou plusieurs sites du gouvernement du Québec.

(suite…)

Génération C (12-24 ans) et TIC : Les « C » en tant que Citoyens, livret-conseil du CEFRIO (Québec)

couverture du livret Génération C« Génération C : Les « C » en tant que Citoyens » est une nouvelle publication du CEFRIO (Centre francophone d’informatisation des organisations) centre de liaison au Québec regroupant des industriels, universitaires et institutions oeuvrant au service de l’innovation sociale et organisationnelle.

L’organisme a entamé depuis quelques années un volet de réflexion et d’étude sur la Génération C (12-24 ans) comme moteur de transformation des organisations. L’objectif majeur de ce travail se résume à la question suivante : « Comment leurs attitudes et leurs comportements en lien avec les TIC influencent-ils leurs attentes et leurs façons de faire en tant qu’étudiants, travailleurs, consommateurs et citoyens? Quels seront les impacts de la montée de la génération C dans la société québécoise? »

Perceptions , comportements et attitudes des 12-24 ans face aux Technologies de l’Information et la Communication (TIC) sont analysés sous 4 volets : étudiant, travailleur, consommateur et citoyen. Chacune de ces 4 thématiques fera l’objet d’un fascicule propre.

C’est aujourd’hui le premier livret que met en ligne le CEFRIO « Génération C : Les « C » en tant que Citoyens » sous-titré : « Les jeunes qui ont grandi avec les technologies vivent autrement leur citoyenneté et leur engagement. 10 conseils pour répondre à leurs attentes ».

(suite…)

500 sites web pour réussir à l’école – Edition 2010

couverture du magazine

En ce mois d’octobre 2010, que ce soit en EPN (Espace public numérique) ou pour les parents, les jeunes, voici une ressource intéressante pour qui souhaite favoriser l’utilisation de l’informatique et de l’internet pour les enfants et adolescents : le guide en ligne 500 sites web pour réussir à l’école.

L’édition 2010 de ce guide en ligne canadien édité par Ecole Branchée (en partenariat notamment avec le Gouvernement du Québec) a fait l’objet d’une actualisation conséquente avec ajout de nouveaux sites et retrait de ressources obsolètes.

(suite…)

Qu’est-ce que la fracture numérique ? Synthèse en un poster

affiche fracture numerique(cliquez sur l’image, une fois puis une nouvelle fois pour l’afficher en grand format)

En 2009, Patrick Giroux (professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi) et David Martel (enseignant de français au secondaire) ont construit, affiché à l’université et publié sur Internet une affiche en format poster sur la thématique : « Fracture numérique dans les écoles : Etat des lieux pour Saguenay-Lac-Saint-Jean« .

Bien qu’ayant prioritairement un caractère local, cette affiche propose une vue dynamique et synthétique de ce que recouvre aujourd’hui la notion de fracture numérique au sens large. (suite…)

Ressources en ligne des bibliothèques publiques de Montréal : Dictionnaires, Jeux, Livres numériques, Webographies

Bandeau Ressources en ligne des Bibliothèques Publiques de Montréal

Les Bibliothèques publiques de Montréal viennent de lancer sur leur portail un nouvel espace nommé « Ressources en ligne ». Il s’agit d’une sitothèque de ressources numériques sélectionnées par des bibliothécaires à consulter de son lieu de connexion favori ou à la bibliothèque. Un important travail de choix a été effectué pour une information fiable et de qualité afin de se repérer dans cet immense territoire numérique. (suite…)

Web 2.0 = Pédagogie 2.0 ? Cours et synthèse collective (université de Laval, Québec)

logo du wiki du cours


La classe d’enseignement 2010 du Cours de 2e et 3e cycles de Renée Fountain (Université de Laval, Québec, Canada) s’est intéressée à un sujet et une question qui font écho pour les EPN (espaces publics numériques) : « Web 2.0 = Pédagogie 2.0 ? » Une interrogation qui a amené les étudiants à effectuer différents travaux d’enquête et de recherche regroupés sur cette page Wiki en guise de sommaire. (suite…)

Le Web municipal au Québec en 2009, Portrait de la situation

en-tete du site internet de Plessisville

Le CEFRIO (Centre francophone d’informatisation des organisations), organisme Canadien, vient de publier son étude Le Web Municipal au Québec en 2009- Portrait de la situation, présentant l’analyse de 727 sites Internet, un travail de recherche mené en partenariat avec le Groupe de Recherche sur les Collectivités en ligne de la Faculté d’Administration, Université de Sherbrooke (GRECUS) pour le compte du Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (Québec). Deux précédentes études similaires ont été publiées par le CEFRIO : en 2004 et 2006.

Rapport final

Le rapport final est décliné en 2 versions gracieusement téléchargeables :

Nous indiquons l’existence de ces publications car de plus en plus d’EPN (Espaces Publics Numériques) et d’acteurs de terrain de l’accès public à l’Internet travaillent sur la thématique du site Internet municipal en France.

Par ailleurs, l’existence des EPN est indiquée sur les sites Web municipaux (voire plus avec une rubrique dédiée) et des activités de fourniture de contenus pour le site Web de la collectivité territoriale (Patrimoine, Histoire, Culture locale…), d’accès à l’administration en ligne, de présentation des ressources municipales en ligne sont parfois menées par l’Espace Public Numérique.

Points clés du Web municipal au Québec

Quelques faits tirés de cette étude 2009 :

  • La présence en ligne des petites municipalités progresse plus rapidement que les grandes en ce qui a trait au taux de présence en ligne,
  • De manière générale, les municipalités du Québec utilisent principalement leur site Web pour promouvoir leur développement,
  • Les petites municipalités peuvent faire preuve de créativité et bien se positionner sur le Web, malgré les contraintes et les défis auxquels elles font face,
  • Plus de 3 sites sur 4 fournissent de l’information générale sur la municipalité (conseil municipal, histoire et géographie) ainsi que sur la vie communautaire (liens vers des organismes sociaux et vers les bibliothèques),
  • Un peu plus de la moitié des sites renseignent aussi sur certains services municipaux et fournissent des liens vers divers organismes privés et gouvernementaux.

Le rapport final propose une très intéressante grille d’analyse du Web municipal (figure 1, page 12) et des Municipalités Régionales de Comtés de Québec (figure 2, page 15) largement explicités dans le Chapitre 2 (Méthodologie de recherche). Les questionnaires complets figurent en annexe (fin d’étude).

Tout au long du document final, des récapitulatifs, avantages liés à l’évolution et à l’utilisation des sites Web municipaux traduisent l’importance de cette présence en ligne pour les multiples acteurs de la société (administration, collectivité, citoyens, monde associatif, univers économique).

Quid de la participation citoyenne et du marketing territorial sur les sites Internet municipaux

Le développement (possible) de la municipalité sur le Web fait l’objet d’un tableau récapitulatif en page 25 qui montre une évolution notable vers une possible participation citoyenne en ligne (forums, chat, groupe de discussion, blogs, utilisation active des réseaux sociaux…). On y remarque que ce type de sites Web participatifs et d’une présence en ligne sur les réseaux sociaux est très très minoritaire et fait même figure d’exceptions.

Un point complet est effectué sur le « Marketing territorial » autrement dit les items du site Web faisant la promotion du site Web auprès des visiteurs dans un objectif de développement économique, avec comme dominante constatée un axe sur le secteur touristique.

Le rapport dresse ensuite un panorama des meilleures pratiques constatées en matière de Web municipal. Il est par ailleurs noté que la taille des municipalités, la ruralité et même un faible taux de branchement à Internet ne sont pas nécessairement des obstacles à la construction de bons sites Web pour répondre aux besoins des municipalités et des citoyens.

Un document présentant un état des lieux des sites Web des collectivités territoriales au Québec qui met également en avant des améliorations possibles.

Crédit image : En-tête du site Web municipal de Plessisville distingué dans l’étude comme « une municipalité rurale d’assez petite taille où le branchement à la haute vitesse est significativement moins répandu que dans le reste de la Province, mais dont le site Web offre beaucoup d’informations et de fonctionnalités pertinentes aux utilisateurs ».

 

Formations animateurs

Exporter le widget

Suivre NetPublic

  • S'abonner au flux RSS
  • NetPublic sur Twitter (site externe)
  • NetPublic sur LinkedIn (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Dailymotion (site externe)
  • Les vidéos NetPublic sur Youtube (site externe)
  • NetPublic sur Google+ (site externe)
  • NetPublic sur Scoop.it (site externe)
  • La galerie photos NetPublic sur Flickr (site externe)

Facebook

Se connecter

Pour poster un contenu, participer au forum






S'inscrire   -   Mot de passe oublié ?

Forum

Aller sur le forum Net Public (Nouvelle fenêtre)
Espace de discussion